Association pour la préservation et la conservation

du patrimoine culturel

et traditionnel

d' Erstein

 

 

 

 

 

Notre devise :

Conserver le passé,

dans le présent,

pour pouvoir le transmettre

au futur

 

 

 

 

 

 

Le premier site a été créé le

1er novembre 2012

par son webmestre

et propriétaire

Jean Louis Eschbach

sous la dénomination

Vieil-Erstein.fr

 

Il a été clos le

2018

avec 500 000 clics

à son actif.

 

Ce nouveaux site a été ouvert le

1er Janvier 2018

Il appartient désormais à l'association et est mis en oeuvre par :

 

Bernard DESCHLER

et

Jean Louis ESCHBACH

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ancien site Vieil-Erstein.fr

500 000  clics

 

+

clics

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

COMMUNIQUES

 

 

 

sont

programmées

 les 3èmes mardi

de chaque mois

 

 

 

Les permanences de l'association

 

qui ont lieu de 19hoo à 20hoo   en la salle Conrath de la Maison des oeuvres et sont ouvertes à tous

 

 

-ooOoo-

 

 

Les réunions

 du   comité

 

 

à 20h en la

salle Conrath

de la Maison

des Œuvres

 

 

-ooOoo-

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Association

Le Vieil Erstein

ùn rund um's Kanton

1 place de

l'Hôtel de Ville

67150  ERSTEIN 
 

 

Téléphone :

03 88 98 64 99

 ou 

06 86 56 40 68

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sceau figurant sur la charte d'Erstein (Photo DNA 4/7/2012)

 

 

 

 

 

 

 

Histoire Locale

 

 

 

 

Notre langue

 

Bien qu'elle soit maintenant ouverte au reste de l'Europe, l'Alsace a longtemps vécu repliée sur elle-même en raison de son histoire et de ses frontières naturelles qui l'isolaient. Ses habitants ont réussi à préserver leur particularisme, leur culture unique et leurs traditions, par réaction aux ballottages entre deux nations rivales. Aujourd'hui, il existe toujours un mouvement autonomiste alsacien, qui n'est certes pas aussi actif que le mouvement breton ou corse, mais qui est toutefois un rappel de l'histoire mouvementée de cette région.

 

L'Alsace à été l'enjeu de conflits entre la France et l'Allemagne, bien avant la création de ces deux pays.

 

La langue d'Alsace est fortement liée à l'histoire de la terre alsacienne.

A l'origine, la langue était celle des celtes, venus du Danube. Il existait deux grandes tribus sur le terrtoire alsacien, en guerre au premier siècle avant J.C. : les Séquanes et les Eduens. Les Séquanes ont fait appel aux Germains et les Eduens ont fait appel aux Romains. Les Romains gagnent cette guerre, s'installent et restent en Alsace de -40 à 451 (Chute de l'Empire Romain d'Occident). Le celtique est alors le parler populaire et le latin est la langue officielle.

 

Du III° au V° siècle, on assiste à des invasions de Germains. D'abord les Alamans vers 350, et les Francs à la fin du V° siècle, deux grandes tribus germaniques. Les Alamans parlaient l'alémanique et les francs parlaient le francique. Ces deux grandes tribus se sont affrontées à TOLBIAC en 496. Les Francs se sont surtout installés en Outre Forêt, définitivement à partir du VI° siècle.

 

Le duché d'Alsace est créé en 640. On constate la présence de la barrière des Vosges et un langue persistante, le celte. Les langues étaient en place dès le V° siècle. Les noms de lieu étaient déjà fixés pour la plupart.

 

Puis l'époque de Charlemagne survient, suivie de sa succession houleuse qui donnera lieu aux Serments de Strasbourg (premier document bilingue d'Alsace) en 842 et le Partage de Verdun en 843. Ce partage est d'ordre linguistique et l'Alsace se retrouve placé au sein du Saint Empire Roman Germanique.

 

Lorsque Otton Ier fondera en 962 l' Empire germanique, l'Alsace en fera naturellement partie.



Une langue commune à toute l'aire linguistique germanique est créée au XVIe siècle sous l'impulsion des chancelleries ; il s'agit du Hochdeutsch (allemand littéraire) qui s'imposera comme langue écrite principale. L'alémanique et le francique subsiteront comme dialectes jusqu'à nos jours sous le nom d'alsacien.

 

L'Alsace restera dans l' Empire germanique jusqu'au terme de la Guerre de Trente Ans (1618-1648), lorsque Louis XIV prendra possession de l'Alsace hormis quelques villes. C'est en 1681 que Strasbourg devient française, suivie en 1789 par Mulhouse. Le français concerne qu'une élite sociale en Alsace jusqu'à la Révolution Française, puis l' implantation du français augmente en sa qualité de signe extérieur de patriotisme.

 

Après le conflit entre la France et la Prusse en 1870/1871, l'Alsace est intégrée dans le nouvel Empire allemand. A l'issue de la première guerre mondiale en 1918, l'Alsace passe sous l'autorité politique de la France.

La séparation dialectale est faite depuis le XVIème siècle, et une production littéraire abondante existe en Alsacien.

 

 



 

 

Sommaire de la rubrique

 

 

 

 

Cliquez sur l'image pour ouvrir l'article

 

 

Chronique historique

 

de l'an 800 à 2008

 

 

 

 

 

 

Histoire de la cure et de l'église

Saint-Martin d'Erstein

 

 

 

Les auberges, restaurants, cabarets et cafés du bourg d'Erstein

 

 

 

 

Biographies des maires d'Erstein

 

 

 

 

Historique

Musikverein „Harmonie"

de 1880 à 1930

Version originale en allemand

 

 

 

 

Historique

Société de musique „Harmonie"

de 1880 à 1930

Version française

 

 

 

 

Historique

Inauguration de la Maison des Oeuvres

en 1929

Version originale et française

 

 

 

Témoignages du passé

Le monde agricole ersteinois

de 1740 à 1960

 

 

 

Témoignages du passé

 L'actualité municipale, il y a 50 ans

1965

 

 

 

Témoignages du passé

 

Commémorations de la libération

                                                     de  1944  à  1945

 

 

 

 

Sites amis

* La filature de Pierre Drach

* Erstein 67

 

 

 

Municipalité

*  Les archives municipales

*  Le fond Meyer

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Association Le Vieil Erstein ùn rund um's Kanton