Association pour la préservation et la conservation

du patrimoine culturel

et traditionnel

d' Erstein

 

 

 

 

 

Notre devise :

Conserver le passé,

dans le présent,

pour pouvoir le transmettre

au futur

 

 

 

 

 

 

Le premier site a été créé le

1er novembre 2012

par son webmestre

et propriétaire

Jean Louis Eschbach

sous la dénomination

Vieil-Erstein.fr

 

Il a été clos le

1 / 7 / 2018

avec 600 000 clics

à son actif.

 

Ce nouveaux site a été ouvert le

1er Janvier 2018

Il appartient désormais à l'association et est mis en oeuvre par :

 

Bernard DESCHLER

et

Jean Louis ESCHBACH

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ancien site Vieil-Erstein.fr

600 000  clics

 

+

clics

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

COMMUNIQUES

 

 

*

 

 

 les 3èmes mardi

de chaque mois

 

 

Réunion

 du   comité

 

à 20h en la

salle Conrath

de la Maison

des Œuvres

 

 

-ooOoo-

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Association

Le Vieil Erstein

ùn rund um's Kanton

1 place de

l'Hôtel de Ville

67150  ERSTEIN 
 

 

Téléphone :

03 88 98 64 99

 ou 

06 86 56 40 68

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sommaire de la page:

  • Partie 1 - Exposition Evocation de la bataille du Ried, Janvier 2015 à Krafft
  • Partie 2 - Exposition du 70ème anniversaire de la victoire, Mai 2015 à Gerstheim

 

 

Conception et réalisation par l'Association Le Vieil-Erstein

 

 

Evocation de la Bataille du Ried

 

Huit mois ont été nécessaires au montage de l’exposition "La bataille du Ried" . « Il a fallu des

années à Michel Berbach pour rassembler l’ensemble des documents présentés »

 

Autant de trésors historiques patiemment rassemblés par Michel Berbach, membre de

l’association Le Vieil Erstein. Une collection qu’il a commencée lorsqu’il était adolescent.

« Je recherchais tout ce qui concerne Krafft, la Seconde Guerre mondiale et l’Alsace à cette

période. Certains m’ont été légués. D’autres, comme des copies de journaux de marche, m’ont

été envoyés suite à des annonces que j’avais passées dans des revues spécialisées », confie

ce passionné.

 

Pourquoi une telle démarche ? « Parce que ces événements, je les ai vécus. Fin 1944, lors des opérations de libération de Krafft, je me tenais sur le haut de l’escalier de l’entrée de la maison familiale, à côté de ma grand-mère. Une bombe américaine est tombée. Le souffle m’a emporté

et m’a fait chuter au bas de l’escalier… ».

 

Vingt-huit panneaux reprendront ainsi l’histoire de la libération du Ried, d’Illkirch à Friesenheim

en passant Plobsheim, Eschau, Erstein et le quartier de Krafft, puis Gerstheim, Obenheim,

Boofzheim, Rhinau… Sans oublier les contre-offensives allemandes, les opérations Nordwind

(31 décembre 1944 – 25 janvier 1945) et Sonnenwende (15 février au 19 février 1945), qui ont concerné le secteur. « Leurs objectifs ? Soulager les troupes allemandes engagées dans la

bataille des Ardennes en mobilisant des forces alliées dans le Nord-Est de la France. Mais

aussi prendre les Américains en tenaille afin de marcher sur Strasbourg ».

 

Il est à préciser que les deux derniers panneaux de l’exposition ont été fournis par un adhérent allemand Thomas Frenk. Leurs particularités ? « Ils décrivent l’opération Sonnenwende du point

de vue de la Wehrmacht. ».

 

Cette exposition aborde également les thématiques des Incorporés de forces, des ponts détruits

lors des combats, mais aussi de Krafft et de son évolution au cours des siècles.

 

Cartes de mouvements des troupes, documents d’archives allemands et français, affiches,

articles de presse, photographies, dont certaines, à l’instar de ce défilé de militaires allemands

à Strasbourg, sont inédites…

 

Après la salle plurivalente, l’ensemble de ces documents ont pris le chemin du lycée

Marguerite-Yourcenar d’Erstein pour y être exposés durant une semaine.  La devise de notre association: "Conserver le passé, dans le présent, pour pouvoir le transmettre au futur" a pris

tout son sens. Présenter à ces adultes en devenir cette retrospective est notre devoir.

 

Par la présente, il y a lieu de remercier toute l'équipe qui a rendu possible cette exposition. Il se reconnaîtrons.

 

 

Apercu de l'exposition

 

 

Vie en Alsace avant la libération

 

 

 

L'épopée de la 2ème DB

 

 

 

La libération d'Erstein puis de Krafft

 

 

 

Les opérations Nordwind et Sonnenwende

 

 

 

Documents présentés par M. Frenk

 

" 70ème fête de la Victoire "

 

A l’occasion des festivités du 8 mai, l’association Le Vieil Erstein et le Gerstheimois Sébastien Wentziger présentent une exposition de photographies et d’armes d’époque à partir de demain.

 

L’Association Le Vieil Erstein s’est déjà illustrée en début d’année avec une exposition sur Krafft et le Ried. Des photos, des cartes, des articles de presse, des affiches et des archives retraçaient le mouvement des troupes à la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

 

Une partie de ces documents sont exposés à Gerstheim dès le mercredi 6 Mai, à la salle des fêtes et jusqu'au 10 Mai de 14hoo à 18hoo. Un trésor historique amassé grâce à une collection démarrée il y a plusieurs dizaines d’années. Le montage de l’exposition est assuré par Guy Hansen, Jean-Louis Krauss, Jean-Louis Eschbach et Michel Berbach, tous les quatres membres de l’association. «Ils consacrent du temps pour bien présenter les choses », témoigne Laurence Muller-Bronn, en contact fréquent avec le quatuor.

 

Un autre passionné est derrière l’exposition. Sébastien Wentziger n’a pas encore la trentaine, mais il possède déjà une belle collection d’armes de la Seconde Guerre mondiale. «Cette passion m’est notamment venue lors

de la sortie du film Il faut sauver le soldat Ryan.

 

DNA  5 MAI 2015  Nicolas KIEFFER

 

Album photo de l'exposition

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Association Le Vieil Erstein ùn rund um's Kanton